Comment reconnaitre un cafard ?

Les nuisibles envahissent les foyers, surtout en temps de pluies. Les acariens et les rats sont des hôtes indésirables qui s’invitent souvent dans nos maisons. Les blattes, communément connues sous le nom de cafard, sont des insectes omnivores et résistants. Il existe différentes espèces de blattes, la plus répandue étant la blatte germanique. Néanmoins, leur régime alimentaire ainsi que leur mode de vie sont pratiquement les mêmes. La seule différence résiderait dans leur habitat, leur environnement.

Morsures de cafards : quelles conséquences et comment les traiter ?

Les cafards étant omnivores, il leur arrive de mordre les êtres humains. Souvent durant la nuit, les morsures sont faites sur les parties découvertes du corps comme les mains et le visage. La partie mordue est ensuite infectée de germes transmis par la blatte. Cela provoque de fortes démangeaisons, des rougeurs et parfois même un gonflement. En principe, nettoyer la plaie avec de l’eau et du savon devrait suffire. Vous pouvez également utiliser de l’alcool chirurgical. Pour les plus sensibles, le mieux est de consulter un médecin rapidement, car la morsure peut entraîner une réaction allergique.

En effet, une allergie aux blattes se manifeste par la conjonctivite ou encore l’asthme. Les morsures peuvent également provoquer de l’eczéma. Par conséquent, pour votre santé, aérez toujours votre maison afin d’éviter l’humidité. Celle-ci est en effet un élément important à la propagation des incestes nuisibles. Soyez à l’affût, et ayez également un insecticide pour un traitement régulier.

Caractéristiques pour reconnaître une blatte selon l’espèce

Les blattes sont de taille différente selon leur espèce. Elles peuvent être de 1,2 à 1,5 centimètres de long tout comme elles peuvent mesurer 3,5 à 4 centimètres. Leur alimentation et quasiment la même. Par contre, leur habitat peut être différent d’une espèce à une autre.

La blatte germanique

Blatte germanique

De son nom scientifique Blattelagermanica, la blatte germanique est un cafard qui mesure 13 à 16 centimètres de long. De couleur brune, elle se caractérise par les deux bandes qui traversent son corps, de la tête au bas des ailes.

Régime alimentaire de la blatte germanique

La blatte germanique est omnivore et se nourrit de tout ce qu’elle trouve. En particulier, elle est attirée par la viande, la graisse et l’amidon. La blatte germanique peut même se nourrir de ses propres pairs.

Habitat de la blatte germanique

Ce type de batte se retrouve presque partout dans le monde. En effet, il peut survivre à l’intérieur et à l’extérieur de la maison. Néanmoins, elle privilégie un environnement chaud et humide comme une salle de bain ou encore une cuisine.

Comment déceler la présence d’une blatte germanique ?

La présence d’une blatte germanique est décelée à partir des excréments et des œufs qu’elle laisse derrière elle. Ses excréments sont en forme de boule. Par ailleurs, elle dégage une odeur nauséabonde.

La blatte américaine

Blatte américaine

Periplaneta americana, c’est le nom scientifique de la blatte américaine. D’origine africaine, cette blatte mesure 42 mm de long une fois arrivée à l’âge adulte.

Régime alimentaire de la blatte américaine

La blatte américaine est également omnivore. Elle se nourrit de papier, d’animaux morts et même de cafards morts ou blessés. Ce qui les attire le plus, ce sont les aliments fermentés. Gare aux bouteilles de bière non refermées ou aux fromages non emballés.

Habitat de la blatte américaine

Les zones chaudes et humides sont les endroits de prédilection des blattes américaines. Le plus important pour ce type de blatte est d’avoir accès à l’eau. Ainsi, ils sont visibles dans les égouts, les canalisations, les crevasses et les sous-sols.

Comment déceler la présence de la blatte américaine ?

Les blattes américaines ont une forte odeur nauséabonde. Par ailleurs, en cas d’invasion de ces insectes, vous retrouverez chez vous des excréments marrons ou noirs de 2 mm de long.

La blatte orientale

Blatte orientale

La blatte orientale ou Blattaorientalis est un des cafards les plus répandus dans le monde. Elle mesure 18 à 29 mm de long. Cette blatte a un corps brillant et ne peut pas voler. L’apparence d’un mâle et d’une femelle de cette espèce est différente de par leurs ailes.

Régime alimentaire de la blatte orientale

Les matières organiques bien décomposés sont les préférés des blattes orientales. Mais, à part cela, ces bêtes aiment également les résidus alimentaires et tout autre déchet.

Habitat de la blatte orientale

Ce type de cafard habite dans des endroits frais et humides. Il s’agit d’un insecte nocturne. On les retrouve dans les poubelles, les sous-sols et les canalisations.

Comment déceler la présence de la blatte orientale ?

Comme pour les autres blattes, les blattes orientales marquent leur présence à l’aide d’une odeur nauséabonde. Ses excréments font environ 2 mm de long, et sont semblables à ceux de la blatte américaine : noirs ou marrons.

Caractéristiques pour reconnaître un cafard selon l’espèce

Reconnaître un cafard dépend de ses ailes, de sa couleur et des signes spécifiques sur son corps. De plus, l’apparence d’un mâle et d’une femelle diffère également pour certaines espèces.

Le cafard allemand

Cafard allemand

Le cafard allemand est facilement reconnaissable par sa couleur marron et ses deux bandes noires verticales près de sa tête. Mesurant à peine 16 mm, il est doté d’ailes apparentes, mais ne sont pas capables de voler. On les retrouve à l’intérieur des maisons et dans des endroits chauds et humides.

Le cafard brun fumé

Cafard brun fumé

Le cafard brun foncé se distingue par ses ailes, plus longues que son corps. En outre, comme son nom l’indique, il est de couleur brune. Cet insecte mesure environ 1,5 pouces.

Le cafard à bande brune

Cafard bandes brunes

Avec une longueur de 15mm comme la blatte germanique, le cafard à bande brune est caractérisé par deux bandes jaunes qui traversent son thorax. Les mâles et femelles de cette espèce se différencient par la couleur de leurs ailes.

Reconnaître les premiers signes et détecter les cachettes d’un cafard

La présence d’un cafard est facilement reconnaissable. D’abord, il y a son odeur nauséabonde et ensuite ses excréments en forme de boule. La couleur de ces excréments diffère selon l’espèce. Néanmoins, chaque espèce laisse derrière elle ces détritus ainsi que ses œufs. Dès les premiers signes, il faudra recourir à un pulvérisateur ou à un produit anti-insecte. En effet, votre foyer et vos affaires risquent de se retrouver rapidement infestés par ces petites bêtes.

Cafards vivants ou morts

Il est relativement simple de reconnaître les premiers cas d’infestation, même devant un cafard mort. On retrouve souvent les ailes de ces bêtes dans les placards de la cuisine ou encore dans les appareils ménagers. Si elles sont encore en vie, elles ont tendance à s’enfuir au moindre mouvement extérieur. Par contre, le corps d’un cafard commence à se décomposer lorsqu’il meurt.

Poches d’œufs et reste de cocon

La présence des cafards et blattes se reconnaît également par les poches d’œufs et les cocons dans divers coins de la maison. Ces bestioles ont tendance à pondre leurs œufs dans des endroits sombres. Il faut absolument faire appel à un exterminateur avant leur éclosion. Il faut donc lutter contre les cafards et éviter leur propagation.

Traces d’excréments

Les excréments de ces insectes sont de couleur différente selon leur espèce. Ces déjections sont en forme de boule et parfois allongée si on les retrouve le long des murs. Elles sont présentes sur toutes les surfaces.

Mauvaise odeur

Un point caractéristique de la présence d’un cafard est l’odeur infecte qu’il dégage. Cette odeur persistante est présente sur toutes les surfaces où il passe.

Dégâts alimentaires

Le cafard étant omnivore, il s’attaque à tout ce qu’il trouve, en particulier aux aliments qu’il trouve. Ainsi, il dévore les fruits ou encore les produits boulangers posés sans couverture. D’ailleurs, même les emballages ne font pas le poids contre ces petites bêtes.

Les cachettes des cafards

En cas d’infestations, vous trouverez ces insectes dans les endroits chauds et humides de votre maison. En effet, si vous jetez un œil dans les recoins de vos appareils électroménagers, de votre salle de bain ou de votre cuisine, vous les trouverez.

Cuisine et salle de bain

Dans une cuisine et une salle de bain, l’environnement est souvent humide. Par ailleurs, des recoins tels que les placards et autres rangements sont des endroits privilégiés pour ces insectes. Ainsi, pulvériser ces endroits d’un produit anti-cafard est recommandé.

Sauna et piscine

La chaleur et l’humidité d’un sauna et d’une piscine favorisent la présence de ces insectes nuisibles. Ainsi, il faudra penser à traiter ces endroits afin de les repousser.

Meubles

En traitant votre maison contre ces insectes rampants, n’oubliez pas vos meubles. En effet, les cafards apprécient particulièrement les endroits sombres, donc n’oubliez pas de traiter et d’aérer vos armoires et vos placards de temps en temps.

Les coins de plafonds et les murs

Outre les endroits sombres, les cafards vont également pondre leurs œufs sur les murs et les coins de plafond. Vérifiez donc vos greniers et toute votre maison afin d’éviter leur prolifération.

En dessous d’un plafonnage défait

Tous les recoins de la maison peuvent être envahis par les cafards. De ce fait, vérifiez vos plafonds, car ils peuvent se faufiler dans un plafond défait et se développer loin de votre vue.