Punaise diabolique: Comment identifier une invasion de punaises marbrées

QU’EST-CE QUE LA PUNAISE DIABOLIQUE ?

La punaise diabolique s’infiltre dans les maisons en automne, pour en ressortir au printemps. En provenance d’Asie de l’Est, cette espèce n’est pas à proprement parlé envahissantes, puisqu’elle ne pose pas de problème d’hygiène publique. Elles pénètrent dans les maisons pour passer la plupart de la mauvaise saison : l’hiver. En outre, elle dégage une odeur lorsqu’elle est dérangée ou écrasée. De nombreux autres insectes présentent les mêmes caractéristiques, notamment certaines espèces de fourmis et quelques hémiptères comme la punaise de lit.

À quoi ressemblent les punaises diaboliques ?

La punaise marbrée est appelée « diabolique » du fait de la forme de ces antenne et de sa couleur sombre. Elles sont caractérisées comme étant à la fois des “gros insectes de forme ovale” et des “insectes en forme de bouclier”. Les punaises marbrées adultes peuvent atteindre près de 2 cm de longueur. Elles sont presque aussi larges que longues. Leurs pattes s’étendent sur les côtés, ce qui fait que les punaises adultes semblent encore plus grosses. Ces dernières peuvent effectuer des vols relativement long par ailleurs.

Les nymphes, ou larves, souvent présentes en nombre, n’ont pas d’ailes complètement développées. Les ailes apparaissent lorsque la nymphe devient adulte. Les nymphes de la punaise marbrée sont jaunes et rouges. Elles ont des yeux rouge vif pendant la phase nymphale de leur cycle de vie. Puis, les nymphes muent, en se débarrassant successivement de leur enveloppe pour chacun des 5 stades larvaires. Ainsi, lors de la dernière mue, les nymphes sont presque aussi grandes que les punaises marbrées adultes.

Signes d’une infestation de punaises diaboliques

Vous trouverez souvent des punaises à l’intérieur à la fin de l’été et en automne, lorsque les températures extérieures commencent à baisser. Le fait de trouver un grand nombre de punaises diaboliques vivantes ou mortes est un signe révélateur d’une infestation.

Les punaises diaboliques apparaissent sur les côtés ensoleillés des maisons où elles se réchauffent.

Lutte et prévention contre les insectes nuisibles

Pour empêcher les punaises diaboliques de pénétrer dans les maisons et les bâtiments, il faut sceller les fissures autour des fenêtres, des portes, des bardages, des tuyaux de service, derrière les cheminées, et sous la façade en bois et les autres ouvertures. Les points d’entrée habituels sont les cadres de portes et de fenêtres, les prises électriques, les interrupteurs, les ventilateurs de plafond, les puits de lumière et les plafonniers. Utilisez un calfatage de bonne qualité à base de silicone ou de latex de silicone. Les moustiquaires endommagées des portes et des fenêtres doivent être réparées ou remplacées. Les punaises diaboliques sont attirées par la lumière, alors changez l’éclairage extérieur pour des ampoules jaunes moins attrayantes ou des lampes à vapeur de sodium.

Si vous avez besoin de savoir comment vous débarrasser des punaises qui sont déjà entrées dans une maison ou un bâtiment, un aspirateur peut vous aider à éliminer les punaises vivantes ou mortes. Le sac doit être jeté pour éviter que l’odeur ne pénètre dans la zone. Une fois que les punaises ont pénétré dans la structure, il est préférable d’isoler la ou les pièces concernées en les scellant. Si une infestation s’est développée à l’intérieur de la maison ou du bâtiment, il faut faire appel à un professionnel agréé de la lutte contre les parasites pour évaluer et apprécier le problème. Un professionnel peut également effectuer un prétraitement contre les punaises à la fin de l’été ou à l’automne, juste avant que les insectes ne se rassemblent.

Odeur de la punaise diabolique

Les punaises marbrées dégage une odeur désagréable qu’elles produisent lorsqu’elles sont menacées. On pense que cette odeur aide à protéger les insectes contre les prédateurs. Les punaises diaboliques produisent une substance chimique malodorante dans une glande située sur leur abdomen. Certaines espèces peuvent même pulvériser le produit chimique sur plusieurs centimètres. L’odeur a souvent été comparée à celle d’herbes et d’épices fortes comme la coriandre.

Il est intéressant de noter que la composition de l’odeur est composée de produits chimiques couramment utilisés comme additifs alimentaires et présents dans la coriandre. Cette odeur peut persister pendant des heures, alors, si possible, essayez d’éviter les punaises marbrées. Balayez ou aspirez-les avec précaution si elles sont entrées dans votre maison.

Lutte et prévention contre les insectes nuisibles

Pour empêcher les punaises diaboliques de pénétrer dans les maisons et les bâtiments, il faut sceller les fissures autour des fenêtres, des portes, des bardages, des tuyaux de service, derrière les cheminées, et sous la façade en bois et les autres ouvertures. Les points d’entrée habituels sont les cadres de portes et de fenêtres, les prises électriques, les interrupteurs, les ventilateurs de plafond, les puits de lumière et les plafonniers. Utilisez un calfatage de bonne qualité à base de silicone ou de latex de silicone. Les moustiquaires endommagées des portes et des fenêtres doivent être réparées ou remplacées. Les punaises diaboliques sont attirés par la lumière, alors changez l’éclairage extérieur pour des ampoules jaunes moins attrayantes ou des lampes à vapeur de sodium.

Si vous avez besoin de savoir comment vous débarrasser des punaises qui sont déjà entrées dans une maison ou un bâtiment, un aspirateur peut vous aider à éliminer les punaises vivantes ou mortes. Le sac doit être jeté pour éviter que l’odeur ne pénètre dans la zone. Une fois que les punaises ont pénétré dans la structure, il est préférable d’isoler la ou les pièces concernées en les scellant. Si une infestation s’est développée à l’intérieur de la maison ou du bâtiment, il faut faire appel à un professionnel agréé de la lutte contre les parasites pour évaluer et apprécier le problème. Un professionnel peut également effectuer un prétraitement contre les punaises à la fin de l’été ou à l’automne, juste avant que les insectes ne se rassemblent.

Odeur de la punaise diabolique

Les punaises marbrées dégage une odeur désagréable qu’elles produisent lorsqu’elles sont menacées. On pense que cette odeur aide à protéger les insectes contre les prédateurs. Les punaises diaboliques produisent une substance chimique malodorante dans une glande située sur leur abdomen. Certaines espèces peuvent même pulvériser le produit chimique sur plusieurs centimètres. L’odeur a souvent été comparée à celle d’herbes et d’épices fortes comme la coriandre.

Il est intéressant de noter que la composition de l’odeur est composée de produits chimiques couramment utilisés comme additifs alimentaires et présents dans la coriandre. Cette odeur peut persister pendant des heures, alors, si possible, essayez d’éviter les punaises marbrées. Balayez ou aspirez-les avec précaution si elles sont entrées dans votre maison.

Éducation sur les punaises diaboliques

Habitudes des punaises marbrées

En général, les punaises diaboliques se nourrissent de fruits et les nymphes se nourrissent de feuilles, de tiges et de fruits. Le cycle de vie des punaises marbrées consiste généralement à s’accoupler, se reproduire et se nourrir du printemps à la fin de l’automne. Dès l’arrivée du froid, les punaises cherchent un abri pour passer l’hiver dans une phase de dormance connue sous le nom de diapause.

Les punaises marbrées recherchent des sites d’hivernage à la fin de l’automne, avant que les conditions météorologiques ne changent radicalement, ce qui les amène à chercher un abri dans les maisons et autres bâtiments construits par l’homme. Elles passent l’hiver cachées à l’intérieur des maisons ou des bâtiments, généralement dans les murs, le grenier ou le vide sanitaire. Cependant, le fait d’entrer en diapause peut ne pas marquer la fin complète de leur saison d’activité. Si le temps se réchauffe pendant une période suffisamment longue, les punaises qui passent l’hiver à l’intérieur peuvent être amenées à penser qu’il est temps de sortir de leur diapause et de redevenir actives. Les punaises diaboliques font leur réapparition au début du printemps et redeviennent actives.

Pendant les mois les plus chauds, on peut généralement trouver ces insectes nuisibles se rassemblant sur les côtés des bâtiments. Les punaises diaboliques s’accouplent et créent jusqu’à 3 générations par an selon leur habitat. Dans les zones plus froides, on observe une génération par an, tandis que dans les zones plus chaudes, il est probable qu’il y en ait 2 ou 3. Les punaises marbrées femelles pondent généralement 20 à 30 œufs. La ponte a généralement lieu de mai à août. Les œufs sont vert clair, en forme de tonneau, et sont fixés en masse côte à côte sur la face inférieure des feuilles de la plante hôte. Les œufs éclosent quatre à cinq jours plus tard et les nymphes commencent à se nourrir. Elles subissent une série de mues jusqu’à ce qu’elles deviennent adultes à l’automne.

Menaces des punaises diaboliques

Les punaises marbrées se sont établies dans de nombreuses régions du pays et constituent une menace particulière pour l’industrie agricole, car elles détruisent les récoltes. Entre autres, elles piquent les tomates du jardin et les empêchent de mûrir correctement. Les punaises peuvent endommager les plantes ornementales, les arbres fruitiers et les jardins, mais elles constituent davantage une nuisance qu’une menace pour les personnes. Elles ne causent pas de dommages structurels et ne propagent pas de maladies.

La punaise marbrée ne peut pas piquer et n’est pas susceptible de mordre, mais il faut faire attention lors de leur manipulation pour les empêcher de dégager leur odeur bien connue et désagréable.

Les pièces buccales de la punaise sont regroupées dans la catégorie des perceuses/suceuses, mais elles n’utilisent pas le sang comme source de nourriture, comme les moustiques, les mouches piqueuses et les punaises de lit. Leur bouche n’est pas structurée de manière à leur permettre de piquer à travers la peau humaine. La plupart des espèces de punaises diaboliques se nourrissent de plantes. Elles sucent le jus des feuilles, des tiges et des racines des plantes. Elles s’attaquent à tout, des plantes ornementales aux mauvaises herbes. Pour se nourrir, elles percent la peau de la plante et en extraient le jus à l’intérieur.